Ecole du chiot

Une vraie chance dans la vie de votre compagnon….

Introduction

A son arrivée chez son nouveau maître, le chiot est curieux de découvrir le nouveau monde dans lequel il va vivre à présent. C’est durant ces premiers mois que le chiot va être plus réceptif aux enseignements que vous allez lui prodiguer.
Le chiot va tout naturellement considérer votre famille comme « sa nouvelle famille». Étant le « leader » de cette famille, ce sera à vous de lui montrer le bon comportement à suivre : où dormir, où faire ses besoins, comment se distraire, ne pas sauter, ne pas mordiller, etc … En bref, plusieurs comportements qu’il est parfois difficile d’enseigner à un chiot, mais qui sont pourtant nécessaires pour que votre vie avec lui soit plus agréable.
N’oubliez pas également que votre chiot n’est pas « en sucre » et qu’il a 4 pattes pour marcher. C’est pourquoi, il est conseillé de lui faire découvrir ce nouveau monde dès son plus jeune âge (à partir de 2 mois et demi). En effet, plus vous promènerez votre chiot dans des lieux stimulants et variés (un café, le marché, les galeries marchandes, les sorties d’école, la gare, la plage…) moins il sera peureux en vieillissant.

Objectifs des cours de l’école du chiot

L’école du chiot permet de vous aider pendant ces premiers mois à comprendre comment éduquer votre chiot sans contrainte. Cette éducation se fera par le jeu et la complicité. C’est ce qu’on appelle la « méthode naturelle ». Au sein de notre club, les monitrices de l’école du chiot sont là pour vous montrer et vous expliquer comment donner à votre compagnon à quatre pattes une éducation de base grâce à la méthode naturelle. Ce qui aura pour but de rendre votre chiot sociable, obéissant et bien dans ses poils.

La sociabilisation Les obstacles Marche au pied
Le rappel Les positions Pas bouger

Les exercices

  • Le rappel : le chiot revient à l’appel de son maître en toute circonstance.
  • La marche avec et sans laisse.
  • Les positions sur commande : assis, couché et debout..
  • Le « pas bouger » : le chiot reste à un endroit définit par son maître jusqu’à ce que celui-ci revienne le chercher.
  • Apprendre au chiot à être palpé et manipulé : le chiot se laisse manipuler par son maître mais aussi par des personnes étrangères de tout âge et de tout sexe.
  • Le refus d’appât : habituer le chiot à ne pas manger tout ce qu’il trouve au sol.
  • La sociabilité entre chiens : le moniteur demande de lâcher les chiots tous ensemble pour leur permettre de jouer entre eux et de se défouler. Cette exercice permet aussi au moniteur de vous expliquer les comportements que peuvent avoir les chiots lors de leurs jeux et de savoir à quel moment il bon que celui-ci s’arrête.

L’éducation de votre chiot ne se fera pas en un jour : c’est un travail au quotidien (environ 5 à 10 minutes par jour). Comme dit souvent le président du club, « Il n’y a pas de mauvais chiens, il n’y a que des mauvais maîtres ». Il vous faudra donc de la patience et de la volonté pour bien éduquer votre chiot. Chaque problème a sa solution, donc n’hésitez pas à demander conseil à votre moniteur pour le moindre souci que vous pourriez rencontrer.

Les horaires

Pour les nouvelles inscriptions, l’accueil des maitres et des chiots se fait à 15h30 le samedi par Françoise
Cet accueil permet d’évaluer le chiot et de répondre à vos questions. C’est aussi pendant cet accueil que nous vous préciserons dans quel cours vous serez inscrit.

Horaires des cours :

  • 1er niveau dit « la maternelle »
    le samedi  de 13h30 à 14h30 avec Emilie ou Maryline
    le samedi de 16h à 17h avec Carole (ou Françoise, Jean Louis ou Régis)
  • 2éme niveau dit « la primaire »
    le samedi  de 14h30 à 15h30 avec Jean Louis (ou Françoise, Carole ou Régis)

Les moniteurs : Emilie , Maryline, Françoise, Carole, Jean-Louis et Régis

Sacoche du bon maître :

(A avoir avec vous lors de chaque séance)

  • Un jouet
  • Des friandises de petites tailles (autre chose que les croquettes de la gamelle)
    Ex : petit gâteau, des saucisses , du gruyère, des dés de jambon, croquettes …
  • Un collier simple (pas de collier en chaine ou à pointe) et une laisse (éviter la laisse à enrouleur)
  • Une serviette (pour essuyer le chien en cas de pluie)