Coup de chaleur

coup de chaleur

DANGER !!!!
Le cas du coup de chaleur chez le chien placé dans une voiture est le plus fréquent et aussi le plus mortel :
– Le chien est placé dans un véhicule attendant le retour de son maître.
– Le soleil chauffe l’habitacle où la température peut rapidement monter à 50 voire 70°C.
– Le chien expire de l’air chaud et humide mais l’air qu’il respire est encore plus chaud et également humide.
– La température du corps monte très vite
Soit l’animal est sorti à temps soit il meurt rapidement dans le véhicule.

Explications :
Le chien est un animal qui ne sue pas ou très peu.
Il a très peu de glandes sudoripares, pour la plupart situées sous ses pattes.
La respiration joue un rôle important pour refroidir son corps quand celui-ci est trop chaud.
L’air expiré (rejeté) est chargé de vapeur d’eau qui « transporte » la chaleur vers l’extérieur. L’animal inspire alors de l’air plus frais qui aide au refroidissement du corps.

Concrètement lorsque l’animal est dans un environnement chaud, sa respiration va s’accélérer et les échanges d’air chaud et d’air frais vont augmenter pour maintenir l’équilibre.

Donc, tout logiquement, si l’animal est dans un environnement très chaud et très humide, l’échange est inefficace et de cette incapacité à bien refroidir le corps découle une surchauffe de celui-ci. Si le corps surchauffe, il va avoir besoin de plus d’air frais mais, comme le système ne fonctionne pas, rien n’empêchera la montée de la température de l’animal. Le danger intervient lorsque sa température grimpe rapidement et dépasse les 40.5° à 41°C.

A noter : Certaines races dont la gueule est « écrasée » (brachycéphales) ont plus de difficultés à respirer et donc à se protéger par temps chaud. Pékinois, Carlin, Lhassa apso, Boston terrier, Bouledogues, Boxers… sont autant d’exemples de chiens à risque.

Symptômes :
Halètement, forte salivation ou une gueule qui mousse, agitation, l’animal n’est pas confortable, difficultés motrices, baisse de la vigilance, les muqueuses (babines, truffe, gencives…) deviennent bleues/violacées car il n’y a plus assez d’oxygène dans le sang, abattement et prostation, convulsions (tremblements violents) peuvent également se manifester. La mort du chien est l’étape ultime.

Que faire :
La seule chose à faire en cas de coup de chaleur chez le chien est de faire redescendre sa température.

  • Premièrement : sortez votre animal des conditions qui ont déclenché la crise, mettez le au frais.
  • Deuxièmement : appelez votre vétérinaire ou le vétérinaire local car c’est une urgence vitale !
  • Ne pas mettre votre chien dans de l’eau très froide, ne pas utiliser de glace. Evitez de le refroidir trop vite,
  • Si vous êtes amené à initier le refroidissement, faites le progressivement pour éviter le choc thermique. On commence avec de l’eau fraîche puis de plus en plus froide en prenant régulièrement la température,
  • Ne pas refroidir le corps trop bas. Si vous ne pouvez pas amener votre animal immédiatement chez le vétérinaire, il faut viser une température de 39 à 39.5°C.
  • Ne pas laisser l’animal sans surveillance.
  • Ne pas chercher à forcer votre chien à boire. Présentez lui l’eau et laissez le faire.
  • Quelle que soit la gravité des symptômes, présentez toujours votre chien au vétérinaire qui pourra évaluer l’état de l’animal et les risques de séquelles.

Le coup de chaleur du chien (ou du chat) est un syndrome grave et d’apparition rapide dont le pronostic dépend de la vitesse de réaction du propriétaire.

 

One comment on “Coup de chaleur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.